J’ai testé pour toi : l’aqua-biking (et des chaussures ridicules)

Posted on 20 mai 2012

0


L’aqua-biking c’est donc du vélo dans l’eau. Donc non, on n’avance pas dans l’eau c’est du sur-place comme le vélo d’appartement (copyright Alain, godiche en devenir). 😉

Mais pourquoi je fais pas juste du vélo d’appartement te demandes tu surement ? (ou pas)

Bah parce que déjà tu peux y aller entres copines godiches (aka Adeline-la-Godiche-bis et Nathalie-la-Godiche-ter) et c’est vachement plus rigolo.

Et surtout parce que ça marche mieux. Tu perds plus de gras donc. On peux perdre jusqu’à 500 calories par séance de 45 minutes. Double effet kiss-cool c’est aussi super bon pour la cellulite et on a déjà vu du changement dès le premier cours. Triple effet kiss-cool – ou effet godiche – on a pas de courbatures du tout comme on est dans l’eau!

Me voilà donc partie chez Adeline-la-Godiche-bis et en route pour la salle de sport avec 40 minutes d’avance tellement on a hâte de ressembler à Carla Bruni Miranda Kerr (et de pécho Orlando Bloom). Là on sors de la voiture et bim on noie toutes les deux nos Converses dans une flaque, histoire de se mettre dans l’ambiance. Nathalie-la-Godiche-ter nous rejoint, on enfile nos chaussures de CONpétition spéciales aqua-biking et nous voilà dans l’eau 20 minutes en avance.

La chaussure d’aqua-biking, idéale pour toutes les occasions.
Disponible en bleu et violet.

On se demande pourquoi la lumière est tellement tamisée et on monte sur nos vélos.

Après trois changements de vélo pour cause de pédale qui fait cling-clong et de vélo bancal, le cours démarre. La prof nous explique qu’elle ne sera pas dans l’eau aujourd’hui parce qu’elle revient de vacance et a chopé la tourista. Là je pense subitement à cette vidéo de la fille qui devait avoir le même souci mais a quand même été dans le jacuzzi avec ses amis, et je suis bien contente que la prof soit dehors. Clique ICI pour voir cette vidéo top glamour (à éviter au moment des repas).

Ca démarre de suite et ca ne s’arrêtera pas pendant 45 minutes. Mais on a très bien tenu le coup pour un premier cours parce que c’est beaucoup moins difficile comme on est dans l’eau. On alterne différentes séries de pédalages, des sprints, des abdos et même des pompes sur le guidon. On fait travailler tout le corps et on transpire beaucoup.

On comprend que le tamisage des lumières c’est surement pour éviter de trop voir l’eau comme on est quand même une vingtaine à transpirer là-dedans.

On finit par quelques étirements et on sors de là toutes contentes et prêtes à y retourner dès que possible, parce que l’aqua-biking, et ben c’est top et je ne peux que vous le conseiller!

Publicités